• Sauvé par le pendule

    Lors d'une sortie en groupe pour visiter des grottes, un jeune homme sourd et muet se perd dans la montagne. Les recherches restent vaines. Un gendarme décide de recourir à un radiesthésiste qui, grace à son pendule, va tenter de localiser le disparu.

     

     

     

     

     

    Le débat

     

     

     

    « Ouija : jeu dangereuxLes petits gris »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Avril 2013 à 13:36
    Annicklic

    Deux vidéos que j'ai hâte ... d'écouter. Ici je peux voir mais pas entendre, j'ai oublié mes hauts parleurs !!!

    En attendant je retourne à mes p'tits garnements ... pfff, le mercredi ... faut les occuper ces p'tits "anges"

    Merci pour tes commentaires chez moi et à très bientôt

    Bises amicales d'Anniclick la campagnarde

    2
    stratos Profil de stratos
    Mercredi 10 Avril 2013 à 14:17

    Bonjour Annick,

    Merci de ton passage. Tant pis pour les hauts-parleurs, ils vont pas se sauver et mes vidéos non plus. Profite bien de ton séjour à la campagne et assume ton rôle de mamie bonbon.

    Bises et bon séjour.

    3
    Dimanche 14 Avril 2013 à 20:23

    Bonsoir Stratos et a toutes
    Je ne savais pas que la gendarmerie faisiait appel a des radiesthésiste.
    J L Crozier est décédé en 2009, il faut souhaiter qu'il y ai d'autre personnes possédant des dons similaires
    Bonne soirée
    Gilles

    4
    Vendredi 19 Avril 2013 à 17:31
    Annicklic

    Je rattrape mon retard. Le pendule ... à manipuler aussi avec grandes précautions. Je m'en suis servie mais il ne faut pas le faire seule, cela s'apprend. J''ai cru à ce qu'il me répondait, en fait il répondait à mes attentes, je l'influençais par mes envies, mes pensées. Je n'ose plus l'utiliser. Je me servais simplement de mon aiguille de couturière (j'utilise toujours la même) accrochée au bout d'un fil blanc ou rose et mon aiguille répondait effectivement ... Le oui était de haut en bas, le non, un cercle dans le sens des aiguilles d'une montre, en biais, je l'interprêtais comme un peut-être ... mais qui était derrière mon aiguille ???? Tu peux essayer en demandant simplement s'il va faire beau demain ... Je suspendais mon aiguille au dessus du creux de ma main gauche. Si je ne pensais à rien elle restait immobile, si je pensais "oui", elle bougeait dans le sens que j'avais décidé pour le oui. etc ... après tu poses tes questions ...

    Le hasard à mon humble avis n'existe pas, je crois que ce jeune a été sauvé grâce à ce phénomène, à cette idée aussi de demander de l'aide ... autrement ... un dernier recours en somme. Et alors là, le radiesthésiste n'est certainement pas seul avec son pendule ....

    Merci beaucoup de tes commentaires chez moi Stratos, je ne trouve plus le temps de répondre et je le regrette bien.

    Bonne soirée et à très bientôt !

    Gros bisous

    Anniclick et son pendule perso

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :