• La géobiologie

    La géobiologie est l'étude des éléments du sol ayant une influence sur le "vivant".

     

    Depuis plus de 50 ans, des physiciens, docteurs et radiesthésistes ont pu mettre en évidence une certaine influence du sol ou d'un lieu sur la croissance ou le comportement des plantes, des arbres, des animaux et même des hommes.

     

    La géobiologie propose l'analyse complète d'un terrain en y décelant grâce à divers techniques : les lignes telluriques, les cours d'eau souterrains, les failles géologiques ainsi que les champs électromagnétiques.

     

    Il existe de nombreux réseaux telluriques comme le réseau "Curry" et bien d'autres, mais le principal est sans aucun doute le réseau "Hartmann". Mis en évidence par le Docteur Ernest Hartmann, ce réseau tel un filet de pêcheur, est un maillage de lignes telluriques recouvrant le globe terrestre dans sa totalité. D'une largeur d'environ 20 cm, ses lignes ou ondes, orientées Nord-Sud et Est-Ouest, créent un maillage cardinal espacé d'environ 2 mètres sur 2,50 mètres.

    Se ressentant même au plus haut de nos immeubles, les lignes Hartmann ont une influence directe sur les êtres vivants, mais ce sont surtout les croisements de ses lignes, appelés "noeuds Hartmann" qui exercent la plus forte influence.

     

    La plupart des animaux évitent naturellement ces lignes et tout spécialement leurs croisements. En effet, tout élément vivant, placé à la verticale de ces croisements ou "noeuds" va se retrouver "fragilisé". On constate qu'un arbre dépérissant, chétif ou se dédoublant se trouve presque toujours sur un noeud Hartmann ou éventuellement sur une conjonction de ligne et de cours d'eau souterrain ou de faille géologique.

     

    Il se révèle donc important de bien connaître un terrain avant d'y planter un arbre par exemple, de sorte que sa croissance ne soit pas perturbée par l'influence d'un noeud Hartmann ou d'un cours d'eau souterrain. Quant à l'homme, il doit éviter la station prolongée sur ces emplacements. Aussi, le lit, le poste de travail, le fauteuil télé... doivent être placés avec le plus grand soin.

     

    Si la géobiologie prend en compte les facteurs naturels d'un lieu, elle prend également en compte l'environnement électromagnétique artificiel. Les lignes à Haute et moyenne tension, les antennes relais, l'installation électrique et téléphonique des maisons sont autant de sources électromagnétiques pouvant perturber un lieu.

     

    Les matériaux utilisés dans une construction requièrent eux aussi un choix judicieux. Le bois, par exemple, est un matériau sympathique qui isole du courant mais pas du champ électrique. Ainsi, une maison en bois dont l'installation électrique n'est pas en fils blindés, devient un gigantesque émetteur d'ondes électromagnétiques, polluant l'espace de vie de manière continue. Les prises de terre, les interrupteurs Bipolaires, les fils blindés sont donc des éléments essentiels à une installation électrique saine.

    Soucieuse de créer des conditions de vie optimales, la géobiologie permet donc de connaître objectivement les perturbations électromagnétiques d'un lieu afin d'en optimiser ses conditions d'utilisation et de préserver notre santé...

    Source : calendrier-lunaire.fr

     

     

    « PARANORMALVoyage vers Mars »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :